Dossier de presse

Une instrumentation unique et une étonnante complicité au service de compositions originales ayant pour seul mot d'ordre la créativité !
La musique d'Akoz duo est influencée par les rythmes de l'Océan Indien où Julie et Olivier ont vécu, le jazz, le tango et de nombreuses musiques traditionnelles. Leur répertoire emmène le public découvrir un univers unique, loin des sentiers battus.

Démarche artistique

Julie et Olivier, tous deux instrumentistes à cordes se connaissent depuis
longtemps. Ils ont eu l'occasion de participer à de nombreux projets professionnels
communs en studio ou sur scène et décident cette fois de monter leur propre projet
musical en arrivant au Québec : Akoz .
Un duo particulier puisqu'il n'existe pas vraiment de répertoire pour alto et
contrebasse. Ils commencent par choisir des oeuvres qu'ils arrangent eux-mêmes,
surtout issues du jazz et du tango. Et puisqu'Olivier compose déjà pour d'autres
formations, c'est avec curiosité qu'il se penche sur la composition pour Akoz. C'est
ainsi qu'apparaissent KBK, Banquerouting ou Brockville Buzz, premières
compositions inspirées de la découverte d'un nouveau territoire avec ses
émerveillements et ses difficultés.
Encouragés par le public qu'ils rencontrent et les artistes qui croisent leur
route, Julie et Olivier poursuivent leurs efforts dans l'élaboration d'un répertoire qui
leur est propre avec toujours plus de compositions originales, souvent inspirées par
leurs voyages et expériences.
Les sources d'inspiration étant variées, la musique l'est forcément aussi. C'est ainsi
que l'on peut entendre tantôt les rythmes de l'Océan Indien (La lune de Kala) et des
pays celtes (Celtic Yab), mais aussi des harmonies jazzistiques ou de la bossa
(Little Brazil).
Tantôt nostalgique (La Valse des Abbesses) tantôt plus légère et drôle (The
Grizzly belly dance), la musique d'Akoz rend hommage à de nombreux lieux et
à de nombreuses cultures rythmiques. Toujours à la recherche de trouvailles et
d'idées pour pouvoir élargir la palette sonore, Julie et Olivier intègrent naturellement
diverses percussions au pied. Ce jeu percussif prend la forme de rythmes basiques
mais aussi de polyrythmies qui donnent un relief et un nouvel éclairage aux parties
instrumentales à cordes. De la même manière, Olivier joue des kalimbas (petits
instruments africains à lamelles), et, grâce à un système unique, joue en même
temps ses kalimbas et sa contrebasse. De cette association naît une texture sonore
unique donnant vie à des compositions telles que Kalimbaz, La lune de Kala ou
Midnight Caféine.
A ce jour le duo joue un répertoire complet de compositions, agrémenté de
quelques arrangements qui lui tiennent à coeur. Leurs concerts durent
généralement une heure et demie et sont l'occasion de découvrir deux musiciens
curieux et passionnés.